Pages

samedi 15 avril 2017

Auto-éco-construction / Permaculture & Biodynamie -

Dorothée et Julien ont construit cette superbe maison avec son blog sur "l'auto-éco-construction", voir tous les libellés et n'hésitez pas à consulter "les archives" du blog

Nous continuerons à vous transmettre l'évolution de ce magnifique lieu, à travers la page " Permaculture & Biodynamie " par photos et vidéos ( 2017/ site en construction)....








Le jardin selon les saisons

2016 












Hiver 2016/2017 







Été 2016





2017 -Boutures des fruitiers et absolument tout ce qui se plante ...





Plan du jardin avec Associations et Rotations des cultures 


Mise en place des semences au printemps 2017 
Germinance et kokopelli 




 2017 - Surface supplémentaire d'environ 700/800 m² 













dimanche 13 décembre 2015

Pédo-épuration


Nous le disions depuis notre emménagement : la pédo-épuration dysfonctionne. Lassés de nous répéter, nous sommes donc enfin passés à l'action en mars dernier avec l'aide de Brice et Christèle (que nous remercions chaleureusement).
La pédo est depuis toute neuve et fonctionnelle ! Le système a même été validé par notre SPANC mais sans se voir attribué la conformité, puisque ce n'est pas conforme !
Voici donc un petit reportage photos.

1/ Préparation du terrain :
on a creusé des tranchées avec une très faible pente (2% environ) pour y enfouir les tuyaux en PVC de 100mm. Le grand diamètre des tuyaux permettra sans doute d'éviter qu'ils s'obstruent trop rapidement.


2/ Mise en place de tuyaux
les tuyaux sont simplement emboîtés, surtout pas collés.


3/ Zoom sur les zones d'écoulement :
l'écoulement des eaux grises se fait par les bras débouchant dans les seaux (ici, de seaux d'olives récupérés en biocoop qui font donc office de "déversoirs" - leur fond étant percé - et de regards). A l'emplacement des seaux nous avons décaissé afin que la terre ne colonise pas les évacuations et rempli cet espace de copeaux de bois. Au bout de chaque tuyau nous avons placé des coudes afin de pouvoir gérer et régler le débit des eaux (c'est mieux quand l'eau se répartit uniformément). 
Notons que les trous dans le fond des seaux sont un peu trop petits (ils s'encrassent rapidement et finissent par se boucher...nous avons donc prévus de les agrandir) !


4/ Zoom sur le bac dégraisseur (ou filtre à paille)
avant d'effectuer ce petit parcours dans les tuyaux les eaux grises sont filtrées en sortie de maison à l'aide d'un bac dégraisseur. 
La caisse en plastique se voit garnie de pierres dans le fond qui supportent un fin grillage qui lui-même accueillera la paille (désolés, pas de photos sous la main). Les pierres servent à rehausser le niveau de la paille afin que la filtration s'opère au-dessus de la sortie des eaux du bac dégraisseur.
  
 


Et voilà ! Une fois la végétation revenue et un été passé, cela donne ça : 


Les tuyaux enterrés sont maintenant sous la terrasse en bois (une trappe de visite permet d'accéder au bac dégraisseur sans devoir faire de la spéléo sous la terrasse). On voit le dessus des regards - le couvercle vert des seaux - et on devine autour les copeaux de bois. Le millepertuis s'est invité à côté du premier trou ; reste à planter quelques graminées tout autour pour bien délimiter les zones, c'est plus prudent, mais aussi pour assurer une meilleure absorption des eaux ainsi qu'une petite filtration supplémentaire (supplémentaire car les innombrables radicelles des herbes diverses assurent déjà une filtration).
Dorothée et Julien


Ayant une machine à laver avec un plus grand débit d'eau, à nouveau en 2016, nous avons repris la pédo-épuration afin de l'agrandir, cela fonctionne très bien maintenant (bien sur aucun produit chimique n'est utilisé)  
Eric & Myriam (nouveaux propriétaires)


mardi 14 octobre 2014

Premier bilan

Bonjour à tous !

Le moment de faire le premier bilan est arrivé.
Le voici donc.

  • consommation électrique : 0,98kw par personne et par jour en moyenne (cf. équipements : 1 congélateur 200L ; 1 four élec. ; 2 pc portables) 
  • consommation de bois : 1 bonne corde pour tout l'hiver
  • consommation de gaz (...) : 6 bouteilles pour l'année
Voilà tout pour l'énergie. Nous avons dans l'idée de construire un four en terre dehors... et de fabriquer quelque chose qui remplace la gazinière : une espèce de rocket de cuisine... mais c'est toujours en réflexion !

En ce qui concerne la pédoépuration, le bilan est mitigé pour nous. Etant donné que nous n'avons pas utilisé l'eau chaude durant 7-8 mois et que nous avons l'habitude de ne nous en servir que pour la douche quand il y en a (cf. nous produisons l'eau chaude avec le poêle et nous n'en avons donc que lorsqu'on chauffe la maison ! Mais cela va changer...un jour...! En tout cas, le système fonctionne très bien.), nos tubes pvc d'évacuation se sont largement encrassés et l'écoulement de l'eau est absolument nul ! Nous pensons donc refaire tout notre circuit de pédoépuration : un circuit plus court avec, surtout, des tubes de diamètre plus grand (nous étions en 40mm... et comptons passer tout bonnement en 100mm sans demie-mesure...)! En définitive, puisque nous n'utilisons aucun produit polluant, l'épuration de l'eau nous semble plutôt être  une question de principe...! Quoi qu'il en soit, on vous dira... Mais en tout cas, sachez que les framboisiers plantés dans la pédo se portent à merveille...

Pour le reste... la maison est très confortable et malgré l'hiver archi-humide que nous avons eu l'année dernière, nous n'avons pas souffert, ni du froid, ni de l'humidité. L'isolation est tip-top, deux feux par jour (2 heures le matin  et autant en fin d'après-midi) nous ont permis de vivre tout l'hiver dernier à 20-22°C en moyenne - avec un pic à 25°C lors des feux et un minimum à 17°C le matin.

En bref, notre maison a l'air d'être assez bonne joueuse !


N'hésitez pas à poser des questions... car j'imagine que je n'ai dit que le strict minimum...!

2016